Suivez le Blog en flux RSS ... via ce lien

vendredi 30 décembre 2011

Statistiques Ligue Magnus du 30/12/2011

Nombre de joueurs utilisés saison 2011-2012:

Equipe# joueurs
Neuilly / Marne43
Angers39
Rouen35
Villard de Lans34
Chamonix31
Grenoble28
Gap27
Dijon24
BrianÁon24
Caen24
Amiens23
Morzine - Avoriaz22
Epinal21
Strasbourg20

Les dix meilleurs joueurs (Plus/Minus):

ÉquipeNuméroJoueurPositionP/M
Dijon13GASCON, MartinA25
Rouen19MALLETTE, CarlA23
Rouen24THINEL, Marc AndrÈA23
BrianÁon4VANOOSTEN, StevenD23
BrianÁon27CASTONGUAY, EricA22
Dijon17RIENDEAU, YanickA21
Rouen49ELEMO, TeemuA21
Rouen47WERENKA, DarcyD20
Rouen11GUENETTE, Francois PierreA19
Rouen42DESROSIERS, JulienA18

Les statistiques des joueurs d'Amiens (Plus/Minus):

NuméroNomPositionP/MRang National
3BERON, GrÈgoryA570
15BACHET, VincentD385
22MORTAS, AnthonyA386
42TOMASEK, MartinA2102
96BASIC, LukaA1113
5RAMBELO, Aina BenjaminA1114
7BAULT, RomainD0132
13RZESZUTKO, JaroslawA-1154
59VANWORMHOUDT, AntoineA-1155
21BERGIN, KevinA-1156
18SERER, MariusA-1157
9NIKOLOV, AngelD-2189
11BAAZZI, AzizD-2190
2SIBLEY, KyleD-2191
12CLAIREAUX, ValentinA-3218
78BARDET, MickaÎlA-4240
57TRABICHET, TeddyD-5255
14MORISSETTE, JacobA-7280
6ROUSSEL, ThomasD-8296

lundi 7 novembre 2011

Statistiques Ligue Magnus du 05/11/2011

Le +/- est une statistique peu utilisée en France mais très appréciée outre-atlantique. Elle permet de voir l'impact d'un joueur sur le collectif. Lorsqu'un joueur est sur la glace et que son équipe marque il est crédité d'un +1, lorsque son équipe prend un but il est crédité d'un -1. On voit que les stars rouennaises sont au rendez-vous alors que les Amiénois sont très loin, en effet le meilleur Gothique, Grégory Béron, est seulement quarante-sixième de la ligue avec un tel différentiel.

Nombre de joueurs utilisés saison 2011-2012:

Équipe
# joueurs
Rouen
28
Villard de Lans
28
Grenoble
27
Angers
26
Neuilly / Marne
25
Gap
24
Chamonix
23
Briançon
22
Morzine - Avoriaz
22
Caen
22
Amiens
21
Dijon
21
Strasbourg
20
Epinal
20

Les dix meilleurs joueurs (Plus/Minus):

Équipe
Numéro
Joueur
Position
P/M
Dijon
13
GASCON, Martin
A
21
Dijon
17
RIENDEAU, Yanick
A
18
Rouen
42
DESROSIERS, Julien
A
15
Briançon
4
VANOOSTEN, Steven
D
14
Rouen
24
THINEL, Marc André
A
14
Chamonix
8
PATRY, Brent Aaron
D
13
Rouen
19
MALLETTE, Carl
A
12
Strasbourg
63
CESNEK, Michal
D
12
Rouen
47
WERENKA, Darcy
D
11
Morzine - Avoriaz
91
SHIELDS, Colin
A
10

Les statistiques des joueurs d'Amiens (Plus/Minus):





Numéro
Nom
Position
P/M
Rang National
3
BERON, GrÈgory
A
5
46
42
TOMASEK, Martin
A
3
66
9
NIKOLOV, Angel
D
3
67
7
BAULT, Romain
D
3
68
22
MORTAS, Anthony
A
3
69
5
RAMBELO, Aina Benjamin
A
1
94
21
BERGIN, Kevin
A
0
119
96
BASIC, Luka
A
0
120
18
SERER, Marius
A
0
121
12
CLAIREAUX, Valentin
A
0
122
59
VANWORMHOUDT, Antoine
A
-1
140
78
BARDET, MickaÎl
A
-1
141
15
BACHET, Vincent
D
-1
142
11
BAAZZI, Aziz
D
-2
176
13
RZESZUTKO, Jaroslaw
A
-2
177
2
SIBLEY, Kyle
D
-2
178
57
TRABICHET, Teddy
D
-2
179
14
MORISSETTE, Jacob
A
-6
238
6
ROUSSEL, Thomas
D
-10
253


Un mauvais +/- pour un attaquant relève souvent d'un manque de repli défensif de sa part. On voit Jake Morissette pas très à l'aise dans ce classement (-6): il paye son mauvais début de championnat avec les Gothiques, son manque de forme l'empêchait de revenir, sa ligne a de plus rarement trouvé la faille. Avec son regain de forme du moment, on peut imaginer un rapide retour vers un +/- positif. Tout dépend également de la forme générale des Gothiques: si l'équipe enchaîne les victoires, les joueurs se rapprocheront globalement de différentiels positifs. Malgré tout on ne peut pas, pour évaluer un joueur, ne regarder que son +/-, en effet les statistiques sont parfois trompeuses: Thomas Roussel a un score calamiteux (-10), pourtant il a encore pesé de tout son physique face à Morzine et a été appellé en équipe de France pour la double confrontations opposant les Bleus à la Norvège. On peut également dire, pour sa défense, que les changements de ligne l'ont beaucoup touché: il a déjà évolué avec Nikolov, Sibley, Trabichet et Bachet cette saison. Dans ces conditions il n'est pas évident de former une défense solide basée sur la confiance et la connaissance de son partenaire...

dimanche 6 novembre 2011

Amiens-Morzine: 2-3 a.p. (1-1:1-1:0-0:0-1)

Les Haut-Savoyards arrivent au Coliseum après trois victoires consécutives en championnat alors que les locaux restent sur une défaite face à Grenoble. La confiance fera-t-elle la différence ce soir? Les Gothiques, onzième du championnat avant le match vont-ils pouvoir se rapprocher de la première moitié de tableau? A noter également le retour au Coliseum du gardien morzinois Henri-Corentin Buysse, l'année dernière il avait encaissé cinq buts au terme d'un match serré que les Amiénois avaient gagné.... en prolongation.

Le match commence bien pour les visiteurs, qui profite de la passivité amiénoise pour s'installer rapidement devant la cage de Thompson, ils ne tardent pas à tirer profit de l'imprécision chronique des Amiénois: le palet traîne dans la zone, Doucet récupère dos au but, se retourne et tire, le goalie amiénois commet une faute de mains qui donne l'ouverture du score aux Pingouins (0-1 4'50). La réaction amiénoise est rapide, les locaux prennent le jeu à leur compte et après quelques tentatives bloquées par Buysse, Morissette passe derrière la cage et donne à Nikolov qui shoot en première intention (1-1 6'18). Les deux équipes sont ensuite pénalisées à plusieurs reprises. Amiens n'arrive pas à faire la différence, les Gothiques sont même inquiétés, comme souvent en power-play, par un contre de Lust bien stoppé par Thompson. Peu après Morzine se retrouve à cinq contre trois mais butte à son tour sur le portier adverse malgré un système bien en place. Amiens sort indemne de cette double infériorité numérique, ils se retrouvent même à nouveau en supériorité mais restent impuissants. Les deux équipes se quittent sur ce score de parité, Amiens commencera le deuxième tiers en supériorité suite à l'obstruction de Kinos.
Tirs cadrés Amiens/Morzine: 10/14

Le power play amiénois ne donne rien. Les visiteurs reprennent le contrôle du palet, les Gothiques semblent débordés par le jeu de leurs adversaires, ces derniers jouent vite vers l'avant et n'hésitent pas à être très agressifs quand ils n'ont pas le palet. Le respect des consignes payent vite: suite à plusieurs arrêts de Thomson le palet revient dans les patins de Bault qui se jettent pour essayer de dégager, il n'y parvient pas et le palet arrive sur la crosse de Tuomisto, ce dernier prend son temps pour mettre le palet au dessus de l'épaule du portier amiénois (1-2 26'06). Les Gothiques se retrouvent en double supériorité numérique peu de temps après ce but, mais les Amiénois n'y arrivent pas: le peu d'occasions de but que les locaux se procurent sont anéanties par un très bon Buysse. Les Gothiques finissent par trouver la faille à six secondes de la fin de leur quatrième power play de ce tiers par Tomasek sur une passe de Basic (2-2 36'48). Le score n'est pas réellement mérité pour des Gothiques assommés par la puissance physique de leurs adversaires du soir. Le tiers se termine sur un très bel arrêt du goalie amiénois à la sirène.
Tirs cadrés A/M: 11/12

Le troisième tiers temps se joue sur un faux rythme: les visiteurs ont la possession du palet mais n'en font pas grand chose. Très peu de tirs cadrés. Malgré tout les deux équipes se procurent chacune quelques occasions franches, mais d'abord Thompson puis Buysse s'emploient pour garder leur cage inviolée en ce troisième tiers. Le portier morzinois est également aidé par le manque de réalisme des avants amiénois. A deux reprises, les Amiénois ont l'occasion de plier le match: d'abord Claireaux puis Rzeszutko se retrouvent seuls au deuxième poteau suite à des belles passes de Morissette et Basic mais ratent le palet. A la fin du temps réglementaire les deux équipes sont encore à égalité: pour se départager elles auront recours à une mort subite de dix minutes à quatre contre quatre. Si ils ne gagnent pas les Amiénois pourront nourrir quelques regrets sur la fin du match même si les visiteurs méritent la victoire.
Tirs cadrés A/M: 5/9

Durant la prolongation, les deux équipes se rendent coup pour coup: les deux gardiens se mesurent à distance, et c'est Buysse, qui, dans un style peu conventionnel parfois, va remporter ce duel et donner les deux points de la victoire à son équipe.
Tirs cadrés A/M: 3/4
C'est donc, au vu du match, l'équipe la plus méritante qui l'emporte. Néanmoins quelques signes positifs ont été entrevu ce soir chez les Gothiques même s'ils leur restent beaucoup de travail pour espérer rejoindre la première moitié de tableau. Trois matchs difficiles les attendent en championnat: deux très longs déplacements pour se rendre à Marseille puis chez le leader chamoniard, cette série compliquée s'achèvera le deux décembre au Coliseum ou les Picards recevront le rival rouennais. Les pingouins ont eux aussi une passe difficile à venir avec la réception de Rouen et le déplacement à Dijon ou ils devront faire face à la puissance de feu bourguignonne.
Mes étoiles: Buysse, Doucet, Nikolov.

Patinoire: Le Coliseum d'Amiens
Arbitres: Hauchart, Boniface, Piedigrossi
Tirs cadrés: Amiens: 29 (10;11;5;3) Morzine: 39 (14;12;9;4)
Évolution du score: 1-1;1-1;0-0;0-1
Buteurs: 04:50: 0-1 Morzine - Avoriaz: 22: Guillaume DOUCET (94: Toni KOIVUNEN; 15: Bradley SMYTH)
06:18: 1-1 Amiens: 9: Angel NIKOLOV (14: Jacob MORISSETTE; 12: Valentin CLAIREAUX)
24:06: 1-2 Morzine - Avoriaz: 90: Tomi TUOMISTO (7: Raphaël PAPA; 20: Josselin BESSON)
36:48: 2-2 Amiens: 42: Martin TOMASEK (96: Luka BASIC; 6: Thomas ROUSSEL) [5-4]
63:53: 2-3 Morzine - Avoriaz: 22: Guillaume DOUCET (21: Mathieu JESTIN)


Nicolas Horlait





samedi 5 novembre 2011

Ligue Magnus, Episode Huit

Ce soir aura lieu la huitième journée de Ligue Magnus, l'occasion pour les Chamois de montrer qu'ils méritent la place de leader, ou encore l'occasion pour les Amiénois de se rapprocher de la première moitié de tableau, les paris sont ouverts: voici mes pronostics...

Neuilly-Epinal: Les Nocéens, battus sèchement la semaine dernière sur leur glace par les leaders auront à coeur de remporter ce match afin de ce maintenir en dehors des deux dernières places. Plusieurs motifs d'espoir: la qualité de leur première ligne d'attaque, et la solidité de leur gardien qui leur a déjà évité bien des déconvenues... Les Dauphins quant à eux ont opposés une belle résistance dans leur antre face aux Diables Rouges mais ont sûrement laissé beaucoup de forces dans la bataille. Un match probablement serré entre le dixième et le douzième de Ligue Magnus, mais le long voyage en car, sera, je pense, fatal aux Spinaliens.
Mon pronostic: Neuilly

Rouen-Grenoble: Les Rouennais après avoir été défaits par l'Etoile Noire en prolongation ont infligé la même sanction aux Ducs d'Angers. Les Dragons seront ce soir soutenus par une patinoire pleine à craquer, il sera donc difficile pour les Brûleurs de Loups, dixième attaque de Ligue Magnus, de faire trembler les filets d'un Fabrice Lhenry solide depuis le début de la saison. Les Rouennais beaucoup plus prolifiques que leurs adversaires du soir devraient pouvoir tromper Ronan Quemener plus de trois fois ce soir et ainsi se mettre à l'abri.
Mon pronostic: Rouen

Amiens-Morzine: Les Amiénois restent sur deux bonnes performances dans le jeu, mais le manque d'efficacité et de réussite qui leur collent à la peau depuis le début de saison les ont privé de victoire. "L'affaire Kyle Sibley" a également dû perturber la préparation amiénoise pour ce match et troubler, notamment, son ami Jaroslaw Rszeszutko. Il faudra confirmer les améliorations entrevues dans le jeu pour pouvoir battre Henri-Corentin Buysse et ses troupes ce soir, car les Pingouins restent sur de bonnes performances face à Gap en coupe et en championnat et aborderont donc ce match en confiance. Malgré tout le long déplacement qui les emmènera en Picardie risque de laisser des traces dans les organismes haut-savoyards.
Mon pronostic: Amiens

Villard-Strasbourg: Comme je l'ai dit précédemment les Strasbourgeois ont fait tomber les champions en titreà L'ile Lacroix, mais la semaine d'après ils n'ont pas su confirmer et ont encaissé sept buts face à la redoutable attaque des Ducs de Dijon. Face à eux les Ours: une équipe très fragile dans tous les domaines qui n'a pas encore remporté un match en Ligue Magnus. Malgré le public déchaîné d'André Ravix, les Isérois auront beaucoup de mal à mettre en danger l'Etoile Noire.
Mon pronostic: Strasbourg

Dijon-Angers: L'un des deux chocs de cette huitième journée, les Bourguignons pourront tester leur armada offensive face à une défense solide portée par un très bon gardien en la personne d'Andrej Hocevar. Le duel s'annonce très serré entre une équipe de Dijon en confiance après avoir marqué 18 buts en deux matchs et une équipe d'Angers revancharde après deux défaites frustrantes en prolongation face à Amiens et Rouen.
Mon pronostic: Angers

Chamonix-Gap: Les Chamois ont été sévèrement battus par les Diables Rouges mardi en Coupe de la Ligue: nul doute qu'ils auront à coeur de prouver qu'ils ne sont pas au sommet du classement par hasard face aux Gapençais. Face à des Rapaces qui ont perdu leur quatre derniers matchs de Ligue Magnus et qui n'ont pas marqué lors de leur deux derniers matchs, les affaires des Chamois semblent pouvoir se poursuivre tranquillement.
Mon pronostic: Chamonix

Briançon-Caen: Le dernier match de cette soirée oppose un des favoris au titre à l'un des deux candidats aux playdowns. L'issue du match semble très prévisible entre la plus mauvaise défense du championnat et de solides Diables Rouges. Le très long déplacement des Drakkars jusqu'à René Froger risquent encore de compliquer la tache des visiteurs: attention au score fleuve pour des Drakkars qui pourraient bien couler sous les assauts répétés de Terglav et compagnie.
Mon pronostic: Briançon

Nicolas Horlait

Jonathan Bellemare, l'interview

La série d'interviews continue, c'est à nouveau un joueur clé de la double confrontation Amiens-Angers qui m'a répondu, le capitaine des Ducs d'Angers: Jonathan Bellemare. Bonne lecture!

Quels sont vos objectifs cette année? Les Rouennais vous désignent comme leur principaux rivaux, pensez vous être capable de les battre en playoff?

Notre principal objectif est de gagner une coupe, on veut jouer les trois à fond. Il est sur que Rouen est le club à battre mais je crois en nos chances.

Rouen, Briancon et Angers se tiennent en 1 point en ligue Magnus: quelle équipe peut venir perturber cette hiérarchie? Pensez vous que Chamonix est un rival sérieux?

Pour ce qui est de Chamonix ils ont un très bon début de saison, ils ont une belle équipe avec un excellent gardien. Je crois que la ligue est de plus en plus homogène et cela est très bien.

Contre Rouen et Amiens en championnat vous avez marqué une fois et fait une assist, contre Amiens vous avez fait deux assists en coupe, vous avez semblé très en jambes mardi, êtes vous au top ou pensez vous encore progressez?

Je me sens très bien sur la glace en ce moment, j'espère avoir pris mon rythme mais je souhaite m'améliorer tout au long de l'année.

En quart de finale aller de CDL vous avez tenu Amiens en échec sur sa glace, que pensez vous de ce résultat? Quelle est votre analyse du match?

Pour ce qui est d'Amiens ils ont une belle équipe, ils travaillent très fort: ce n'est jamais facile d'aller gagner contre eux, le match aller aurait pu aller d'un coté ou de l'autre mais on est pas mal placé avec le retour chez nous ça va être un très bon match serré et excitant je crois.

Comment sentez vous l'équipe d'Angers? Plus ou moins forte que celle de l'an dernier? Que pensez vous du recrutement?

A Angers cette année on a un nouvel entraîneur on a du s'adapter un peu au début mais la tout va bien de ce cote le seul hic c'est les blessés, je crois qu'on est une équipe bien balancée et complète mais on a pas jouer avec tout notre effectif encore.

Vous êtes l'un des meilleurs attaquants de notre championnat: pour vous qui est le meilleur gardien de ligue Magnus?

Il y a beaucoup de bons gardiens dans le championnat et je ne les connais pas tous encore. Le notre est très très bon. Hardy est un jeune français qui s'améliore d'année en année il est devenu l'un des meilleurs. Lhenry est toujours au top et Sopko est l'un des meilleurs gardiens depuis des années.

Quels souvenirs gardez vous de votre expérience en suisse?

Je garde un bon souvenir de la Suisse: très beau pays avec des gens sympas.

Pensez vous finir votre carrière à Angers ou est il envisageable de vous voir rebondir dans un autre club de Magnus? Ou dans un autre pays?

Je souhaite finir ma carrière à Angers: moi et ma famille sommes très bien ici. Les gens sont supers avec nous.

Un dernier mot pour les partisans des ducs?

Pour nos partisans je dirais: continuez de nous encourager et d'être derrière nous on apprécie vraiment.

Nicolas Horlait.

vendredi 4 novembre 2011

Mickael Bardet, l'interview

La série d'interviews continue avec cette fois ci un attaquant amiénois, buteur mardi contre Angers: le numéro 78, Mickael Bardet. Il revient dans cette interview sur son parcours, le mauvais départ des Gothiques en championnat, la mise à l'écart de Kyle Sibley... Bonne lecture!

Tout d'abord pouvez vous nous expliquer votre parcours? Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à jouer dans un échelon inférieur puis à revenir en Ligue Magnus?

Après avoir été formé à Amiens je suis parti jouer trois ans à Dunkerque en Magnus puis à Morzine et à Angers avant de revenir à Amiens. Les raisons pour lesquelles j'ai joué à un échelon inférieur sont professionnelles: il m'était impossible de continuer en Magnus car mon travail me prenait du temps. Cette année je suis revenu à Amiens sur un coup de folie, j'ai envoyé un message à Thomas Henno en lui disant que l'on m'avait fait quitter ce club trop tôt à mon goût et que si une place se libérait sur la quatrième ligne j'étais prêt à venir aider l'équipe. Ma motivation est tout simplement l'amour que j'ai pour ce maillot et la seconde chose est plus personnelle: c'était pour moi un défi excitant, une fierté, mon fils de cinq ans à aussi beaucoup joué sur ma motivation car quand je jouais à Wasquehal, il me disait qu'il était fort car il jouait à Amiens et que moi j'étais nul, il ne me croyait pas quand je lui disais que j'avais déjà porté le maillot amiénois. Je voulais donc qu'il soit fier de me voir avec ce maillot, c'est bête mais c'est comme ça.

Quels sont vos objectifs collectifs et individuels cette saison?

Mes objectifs collectifs sont de lever un trophée avec le club de mon coeur, au niveau personnel je veux prouver que j'ai encore ma place dans cette équipe.

Que pensez vous du mauvais départ des gothiques en championnat? Quelles en sont les raisons?

Le mauvais départ est sûrement dû au fait que l'équipe est jeune et que beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés cet été: un temps d'adaptation est obligatoire, de plus nous avons eu pas mal de blessés ce qui retarde forcément les automatismes sur les différentes lignes. Il n'y a pas le feu au lac, la vraie saison, c'est les playoffs, on l'a vu avec Strasbourg l'an passé, si vous me dites aujourd'hui de signer pour le même parcours qu'eux en championnat, je signe de suite.

Vous avez marqué votre premier but de la saison en compétition officielle mardi, avez vous ressenti un déclic?

Non pas de déclic suite à ce but, ça fait plaisir c'est certain mais je le répète mon rôle et de peser sur les défenses adverses et de ressortir les palets des coins pour mes coéquipiers.

Quelle est votre analyse du match Amiens-Angers? Vous sentez vous capables d'aller gagner au Haras? Serez vous l'un des guides de l'équipe sur cette petite glace que vous connaissez bien?

Le match contre Angers on aurait du le plier au lieu de ça c'est 2-2, ils marquent sur des supériorités numériques, tout ce que l'on arrive pas à faire, c'est là que l'on voit que ces phases de jeu sont déterminantes.
Nous sommes largement capables de gagner à Angers, personne n'a l'avantage du score, c'est donc un match sec, il faudra s'y présenter avec le couteau entre les dents. Je ne sais pas si je serai un guide pour l'équipe mais sur petite glace mon jeu physique sera à mon avantage et si ça sert de guide pour l'équipe tant mieux.

Dans quel état d'esprit allez vous attaquer le match de samedi contre Morzine? Que pensez vous d'Henri-Corentin Buysse et de son bon départ avec les pingouins?

Le match de samedi il faudra l'aborder avec de l'envie et de la détermination car sur le plan comptable ce match est très important, il y aura de la pression, mais elle sera positive. Henri est un bon gardien, son point faible est son tempérament: il s'énerve vite, il faut donc le faire sortir de ses gonds le plus vite possible, son bon départ est dû à sa défense qui à l'air bien solide avec de gros gabarits et lui fait le boulot derrière, c'est une très bonne équipe.

Quelle est la meilleure équipe que vous ayez affrontée pour l'instant? Qui est favori de Ligue Magnus?

La meilleure équipe est Angers et je crois qu'ils sont également les favoris car ils ont l'effectif, le collectif, la tactique d'un champion et il ne faut pas l'oublier ils leur manquent six joueurs et pas n'importe lesquels.

Qui est le meilleur gardien de Ligue Magnus?

Billy est le meilleur et je ne dis pas ça parce qu'il est dans mon équipe.

Que pensez vous de la "mise à l'écart" de Kyle Sibley? Savez vous quelle forme aura cette sanction? S'entraîne-t-il toujours avec vous?

Kyle est un bon gars, c'est délicat de voir un joueur payer pour le collectif, après il était censé être le remplaçant de Kevin, une fiche déjà pas simple pour lui dès le début. Je sais quelle forme cette sanction va prendre mais cela restera secret, ce n'est pas à moi de dire des choses sur les joueurs. Oui, il s'entraîne toujours avec nous.

Un dernier mot pour les supporters?

J'ai envie de leur dire ô combien ils sont importants pour notre mental lors d'un match, alors continuez à nous supporter, j'ai envie de leur dire également que cet été j'ai essuyé pas mal de critiques sur les forums suite à mon retour et que j'espère les faire changer d'avis d'ici la fin de saison, chaque match que je jouerai sera pour mouiller le maillot et lui faire honneur. Merci à vous.

Nicolas Horlait.

mercredi 2 novembre 2011

Amiens-Angers: 2-2 (2-0;0-2;0-0)

Les Gothiques d'Amiens voulaient se relancer contre Angers après la défaite face aux Brûleurs de loups samedi en championnat. Les Angevins avaient quant à eux été défaits par les Rouennais en prolongation sur le score de 3-2. Nul doute que les Angevins voudront une revanche face aux Gothiques ce soir. L'effectif amoindri qui avait connu la défaite au Coliseum a été renforcé par le retour de plusieurs joueurs importants, tel que l'ancien Amiénois Brian Henderson.
Le match commence fort avec une bonne occasion de chaque côté. Les deux équipes se jaugent durant les trois premières minutes du match. Après quelques passes hésitantes les Gothiques arrivent à porter le jeu dans la zone offensive: Morissette donne à Claireaux qui transmet à Bergin au deuxième poteau, Hocevar tente de dévier le palet avec sa crosse, il n'y parvient pas, Bergin shoot et marque dans le but laissé vide par la première erreur d'Hocevar (1-0 3'42). Le portier angevin ne semble pas très bien ce soir: dès que ses joueurs ont le palet il fait des mouvements d'échauffement, durant les arrêts de jeu ses coéquipiers vont lui parler, le rassurer. Face à lui, un Billy retrouvé, qui n'hésite plus dans ses sorties, avec quelques beaux arrêts à la clé notamment sur des percées de Bellemare. Les Gothiques semblent très en jambes ce soir, ils réalisent de belles combinaisons et jouent intelligemment: lorsque Bardet sort de prison, Tomasek lui passe dans un timing parfait, il rentre dans la zone remet à Tomasek, qui combine avec Béron, ce dernier prend sa chance une fois, deux fois et au deuxième rebond c'est Bardet qui tire et marque (2-0 15'56). A la fin du tiers les Gothiques auront une chance d'aggraver la marque en power-play mais n'y parviennent pas. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 2 à 0 en faveur des locaux.
Tirs cadrés Amiens/Angers: 15/8

Le deuxième tiers commence mal pour les Gothiques, Sibley est envoyé en prison pour obstruction, les Angevins n'ont pas besoin de plus de trente secondes pour ouvrir leur compteur: Bellemare fait son show sur la gauche de Thompson et transmet à Fortier, qui marque, alors qu'il était totalement oublié par les défenseurs picards (2-1 23'57). Après le but les Amiénois ont la chance de reprendre le large suite à une faute d'Igier mais ils ne saisissent pas cette chance et passent totalement à côté de ce power-play, délivrant un drôle de spectacle entre hors-jeu, mauvaises transmissions, et cadeaux à l'adversaire: heureusement pour les locaux le portier amiénois est vigilant. Bref, les Gothiques n'ont pas su maîtriser cet avantage numérique, pire: quelques minutes plus tard Bardet est sanctionné pour accrocher. Les visiteurs ne commettront pas les mêmes erreurs que leurs hôtes du soir: avec le même alignement que sur leur premier but, sur une séquence très similaire les Angevins marquent par Lahesalu qui n'a pas manqué de réussite tant Thompson était proche de l'arrêt (2-2 33'49). Amiens n'est plus dedans, après un excellent premier tiers les Amiénois ont subi la loi des ducs. Les Gothiques ont payé chaque infériorité d'un but dans ce deuxième tiers: si les locaux veulent gagner ce soir ils devront tout d'abord être plus solides en défense.
Tirs cadrés Amiens/Angers: 11/16

Les Gothiques commencent fort, mais Hocevar s'est totalement reprit de son mauvais début de match, malheureusement pour les Picards le portier angevin a retrouvé son niveau habituel. Les locaux combinent bien à l'image de Claireaux et Morissette mais les attaquants se cassent les dents sur le goalie adverse. Les Gothiques bénéficient de trois power-plays dans ce tiers mais n'y arrivent pas, ils se mettent même, par moment, très en danger: Bellemare n'aura pas ménagé ses efforts pour montrer aux Amiénois que même à quatre les Ducs ne sont pas à prendre à la légère. Thompson assure sur sa ligne et rassure le Coliseum. Le travail sur les jeux de puissance effectué à l'entraînement se ressent bien: on voit plusieurs dédoublements bien réussi, malgré deux belles occasions dans la dernière minute les Gothiques restent trop brouillon pour arracher la victoire. Le match se termine sur un match nul au goût de défaite pour des Amiénois excellents au premier tiers mais beaucoup plus quelconques dans les deuxième et troisième tiers. La qualification pour les demi-finales semblent très compromise: pour continuer à convoiter ce trophée les Amiénois devront s'imposer sur la petite glace des Ducs ce qui n'est jamais chose facile.
Tirs cadrés Amiens/Angers: 19/6
Mes trois étoiles: Bellemare, Bergin, Hocevar.

Patinoire: Coliseum d'Amiens
Arbitres: Bliek, Durand, Boniface
Tirs cadrés Amiens: 45 (15;11;19) Angers: 30 (8;16;6)
Évolution du score: 2-0;0-2;0-0
Buteurs: 03:42: 1-0 Amiens: 21: Kevin BERGIN (14: Jacob MORISSETTE; 12: Valentin CLAIREAUX)
15:56: 2-0 Amiens: 78: Mickaël BARDET (3: Grégory BERON; 42: Martin TOMASEK) [5-4]
23:57: 2-1 Angers: 9: Eric FORTIER (45: Jonathan BELLEMARE) [5-4]
33:49: 2-2 Angers: 6: Lauri LAHESALU (96: Valentin MICHEL; 45: Jonathan BELLEMARE) [5-4]

Nicolas Horlait.


lundi 31 octobre 2011

Henri-Corentin Buysse, l'interview

Et la série d'interviews continue, avec cette fois un joueur formé à Amiens et jouant aujourd'hui pour Morzine: Henri-Corentin Buysse. Bonne lecture!

Quels souvenirs gardez vous de la saison passée avec Mont-Blanc? Avez vous des regrets?

De bons et de mauvais souvenirs, des victoires et des défaites et finalement la défaite en play-down: l'un des pires souvenirs de ma carrière, mais je n'ai aucun regret concernant mon passage au Mont-Blanc, ce fut une belle expérience.

Vous êtes bien placés au classement de Ligue Magnus, quels sont vos objectifs cette année?
Nos objectifs cette année sont de performer; il arrivera ce qu'il arrivera mais pourquoi pas un top 6.

En quart de finale de coupe de la ligue vous rencontrerez Gap, équipe que vous venez de battre 3-0. Pensez vous pouvoir éliminer facilement les Rapaces?
Les Rapaces sont une équipe difficile à manœuvrer; ils jouent défensif. Ces deux matchs vont être une rude bataille.

Morzine est la seule équipe à avoir battu Chamonix en championnat, comment expliquez vous que les Chamois soient si forts cette année? Quelles sont leurs faiblesses? Et leurs qualités?
Chamonix est une grande équipe, ils sont homogènes, ils n'ont peur de rien, mais notre championnat est vraiment homogène cette année: tout le monde peut battre tout le monde. Chamonix n'a aucun défaut ni plus de qualité que d'autres; ils sont battables et peuvent vous battre; ils connaissent un bon début de saison: je leur souhaite de continuer comme ça.

Au niveau statistique vous êtes le deuxième meilleur gardien de Magnus derrière Florian Hardy. La concurrence, à laquelle s'ajoute Ronan Quemener semble rude pour succéder à Fabrice Lhenry en équipe de France: est-ce que l'équipe de France est une priorité pour vous?
Non l’équipe de France n'est pas une priorité. Je veux performer avec mon club, je veux qu'il soit au top, il arrivera ce qu'il arrivera en équipe de France. Si je suis pris tant mieux sinon tant pis…

Samedi prochain vous retrouverez Amiens au Coliseum, quel sera votre stratégie pour faire tomber vos anciens partenaires? Que pensez vous de Billy Thompson?
Pour l'instant nous n'avons pas travaillé sur Amiens, nous nous concentrons sur Gap en coupe de la ligue. Nous jouerons de la même manière que nous jouons les autres équipes. Thompson doit être un bon gardien étant donné qu'Amiens l'a signé pour deux ans.

Quels souvenirs gardez vous de votre formation à Amiens? Vous reverra-t-on un jour sous les couleurs amiénoises? Ou voulez vous vous stabiliser à Morzine?
Ma formation à Amiens reste un bon souvenir. Un jour à Amiens je n'en sais rien, à Morzine pourquoi pas...

Vous avez été élu meilleur gardien du mois de septembre par Hockey Archives, vous sentez vous plus fort que les années précédentes?
Non je ne me sens pas plus fort que les années précédentes. J'ai progressé au Mont-Blanc et cette année j'ai une équipe devant moi pour performer.

Pour vous, quelle équipe est favorite de Ligue Magnus?
Les Rouennais comme d'habitude.

Quelle attaque redoutez vous le plus ?
Aucune.

Un mot pour les supporters amiénois avant votre venue de Samedi au Coliseum?
Chantez bien!


Nicolas Horlait.



dimanche 30 octobre 2011

Coquillages

La mer, le soir, Cabourg

La Dive, le soir

A vendre - MINI COOPER D

Mini Cooper D

Juillet 2008 - 67 000 km - Première main

Pack Chili (sièges tissu et cuir, détecteur pluie, allumage automatique des phares, anti brouillard, siège sport, volant multifonction (boutons de commande de la radio et du régulateur de vitesses), volant cuir), Toit ouvrant, Régulateur de vitesse, GPS

10 000 Euros

Disponible immédiatement.

Contact: envoyer un courriel


samedi 29 octobre 2011

Romain Bault, l'interview

La série d'interview continue, et c'est l'un des meilleurs joueurs du début de saison amiénois qui me répond ce soir, il s'agit, vous l'aurez compris, du #7 des Gothiques: Romain Bault. Bonne lecture!


Que pensez-vous de l'équipe de cette année par rapport à l'année dernière?
Cette année on a un effectif plus jeune ainsi qu’une bonne dynamique au sein du groupe.

Pour vous, qu'est ce qui explique le mauvais départ des Gothiques? Et le renouveau contre Angers et Strasbourg?
Un début de saison qui s’est avéré difficile, mais on a du accueillir des nouveaux joueurs donc il nous a fallu un temps d’adaptation, des modifications de lignes pour trouver les bonnes associations. On a gagné contre Angers et Strasbourg car on a su jouer agressifs, tout le monde était prêt à gagner la bataille.

Antoine Richer est très critiqué par les supporters, notamment sur le forum, qu'en pensez vous?
On ne peut pas plaire à tout le monde, il y aura toujours des insatisfaits.
Avec qui préférez-vous jouer en défense?
Il faut savoir s’adapter à tous les duos possibles pour être efficace si l’un de nous se blesse. Mais j’aime bien jouer avec Angel Nikolov, car son expérience me permet d’apprendre et de progresser.

On a vu Grégory Béron redescendre en défense, pour pallier l'absence de plusieurs joueurs contre Angers, pensez vous que ce changement est définitif ou qu'il réintégrera l'attaque dès le retour de Sibley et Trabichet?
Cette situation était provisoire, Greg est un joueur polyvalent qui peut aider l’équipe en cas de blessure. Il a d’ailleurs repris ses fonctions d’attaquant à l’entrainement.

Quel est votre objectif principal? Coupe de la ligue, coupe de France ou championnat?
Pour moi, chaque match a un objectif : La victoire ! Que ce soit coupe de la ligue, coupe de France ou Ligue Magnus peu importe, un match reste un match.

Vous avez été l'un des meilleurs joueurs de l'équipe ce mois-ci, un des plus responsables, des plus solides, avez vous franchi un cap cet été? Vous sentez vous plus fort? Plus en confiance?
Je fais mon job, ce qu’on me demande. Il me reste énormément de choses à apprendre pour continuer à évoluer.

Pensez-vous pouvoir bientôt intégrer l'équipe de France? Est-ce une priorité pour vous?
J’espère l’intégrer, mais ma priorité reste avant tout mon club.

Quelle équipe vous semble la plus capable de succéder à Rouen en championnat?
Toutes les équipes, cette année, se défendent bien. On peut le voir aux résultats des matchs précédents, c’est un championnat très équilibré.

Quel est le meilleur joueur de Ligue Magnus d'après vous?
Pas de préférence, chaque joueur a des qualités et des défauts.

Quelle est votre analyse du match de Grenoble?
Match difficile à venir, il va falloir se mettre dedans dés le début. Réponse demain soir.

Un mot pour les supporters?
Merci à ceux qui nous supportent à domicile et à l’extérieur.
Venez nombreux, et continuez à enflammer les tribunes du Coliseum !

Nicolas Horlait.